FR
EN
SOPHIEMOURON
 

Une salle dotée de deux portes. Le public entre par l’une des deux. Dès lors, deux bandes sonores diffusées dans la salle énoncent simultanément deux cheminements distincts réalisables à travers un labyrinthe invisible couvrant la surface de la salle*.  

Une double énumération de directions à suivre, pouvant relever tout aussi bien de l'injonction, de l'assertion, d'un simple constant ou bien d'un récit : le souvenir d'une expérience vécue par un individu dans le passé et que, sur ses traces, le visiteur vit peut-être lui-même à présent.

 

Et ce qui est à l'oeuvre, c'est notre rapport au choix, à l'inconnu - notre confiance face à l'inconnu -, à la disparition et à la mémoire, à la transmission, à la frontière entre individuel - intime - et collectif - partagé.

 

 

*Exemple : « A droite, 4 pas. A gauche, 3 pas. A gauche, 1 pas etc. »

 

NB : Sans que cela soit spécifié, l’un des 2 cheminements correspond à un trajet menant in fine à la 2ème issue tandis que l’autre ramène au point de départ.

 

Labyrinthe conçu spécifiquement pour chaque lieu d’exposition, projet adaptable selon la configuration du site.

    

 

 

Copyright © 2013 - SOPHIE MOURON Tous droits réservés - réalisation: Komensi