FR
EN
SOPHIEMOURON

 

 

L'ensemble de mon travail est sous-tendu par une questionnement constant de notre capacité à percevoir et à recevoir. Mes propositions s'inscrivent dans le temps et l'espace (l'alentour) et dans leurs dimensions – ou plutôt donc leur perception – sensorielle, psychique, culturelle…

 

 

Je sonde les mécanismes et mécaniques d’identification, de nomination, de reconnaissance et de conditionnement, d'adhésion et de sujétion, dans des dispositifs soumettant à l'attention du spectateur sa propre présence, son propre regard, ses certitudes et puis ses manques.

 

Accordant la même attention à ce qui se voit et ce qui ne se voit pas (ou ne s'entend pas) à l'entre-deux, la brèche, je cherche dans mes travaux à soulever et déplacer. Plus qu'à exprimer je cherche à dé-caler et dé-poser.
 

Les protocoles que je mets en place, souvent illusoires, sont autant de prétextes à interroger la façon dont nous saisissons et organisons le monde qui nous entoure, à commencer par les paramètres de l'espace et du temps. Et avec une prédilection toujours pour l'infime, pour le murmure, j'appelle à des poses contemplatives, à guetter et à observer la fragilité des choses, leur furtivité, et ce que l'on en perçoit ou pas.

 

 

Je relève des infra-perceptibles, des passages plutôt que des états, comme les signes de possibles.

 

 

 

Sophie Mouron

 

 

 

 

 

Copyright © 2013 - SOPHIE MOURON Tous droits réservés - réalisation: Komensi